======================================================

Itinéraire 1.2, page 3.

1.2.3 Expérience A: graines de tournesol en mouvement par rapport à la matière environnante.

Des processus cumulatifs et dissipatifs peuvent être déclenchés, dans les graines de tournesol, lorsqu'elles sont mises en mouvement, par rapport à la matière environnante.

La contribution de l'expérience A.

Pendant beaucoup de sessions de l'expérience A j'ai eu les avertissements (1) que les processus sont dus au mouvement par rapport à de l’autre matière, (2) que les effets sur les graines peuvent être différents à chaque fois, parce que tout se produit pendant de courts épisodes d'interaction à des vitesses angulaires critiques, et (3) que s'il n'y a pas de dissipation de chaleur, aucun effet n'est trouvé.

======================================================

Contexte de l'expérience A.

L'expérience A a été réalisée par moi pour répondre aux questions que je me posais suite aux trois observations décrites à la page 1.2.2, concernant le comportement peu fréquent des graines, lorsque stationnaires vis-à-vis de la matière environnante, mais qui aurait pu être dû à leur mouvement par rapport à la Lune.

En mouvement par rapport à la matière environnante.

J'ai donc conçu une expérience, appelée "expérience A", dans le but de surveiller, sur les graines de tournesol, les effets éventuels de leur mouvement par rapport à la matière environnante.

Ce qui est considéré.

Dans une "expérience A", on considère la variation de tendreté et de couleur, qui se produit dans une graine de tournesol, lorsqu'elle est mise en mouvement sur elle-même, par rapport à la matière environnante, mais en veillant aussi à laisser se dissiper la chaleur, générée par ce mouvement, après que cela a été jugé nécessaire dans la phase de développement de la procédure.

Dans les “expériences A”, on ne considère pas la variation de viabilité des semences, que je présume être en corrélation avec leur tendreté.

Limite de l'expérience.

Comme je n'ai pas d'équipement pour tourner la graine sur elle-même à des vitesses angulaires précises, je dois recourir à un petit presseur, où placer la graine et la faire pivoter sur elle même manuellement, à des vitesses angulaires aléatoires.

Les résultats sont donc laissés au hasard, et ils seront différents à chaque fois, même extrêmement différents.

======================================================

Objets et outils nécessaires.

Dans chaque expérience, une seule graine de tournesol de la plus haute qualité est utilisée.

La graine, écossée, est placée dans un pressoir qui peut être pivoté sur lui-même par rapport à la matière environnante.

Le petit pressoir métallique, amagnétique, doit permettre de transférer hors de la graine la chaleur produite durant l'expérience.

À cet effet, la main de l'opérateur doit être tenue à une certaine distance de la graine, à l'extrémité de la poignée, pour ne pas entraver la dissipation de la chaleur de la graine vers l'extérieur.

Procédure.

Si l'on prend une graine écossée de tournesol, de très bonne qualité, on la place dans un petit pressoir, puis on fait tourner le pressoir par rapport à la matière alentour, lentement.

On doit:
- ouvrir le pressoir et placer une seule graine de tournesol, sans coque, au centre;
- fermer le couvercle, pour le moment sans écraser la graine;
- faire effectuer au pressoir un ou deux tours complets de 360°, très lentement.

Avant de broyer la graine.

Avant d'être écrasée, la graine peut montrer qu'elle n'a subi aucun changement. Mais plus fréquemment, elle peut avoir modifiée couleur et tendresse.

Je comprends que cela se produit en fonction du nombre de molécules d'acide gras qui ont été impliquées dans le changement de configuration, pendant de très courts épisodes d'interactions, à des valeurs critiques de vitesse angulaire, sur lesquelles l'opérateur s'est “attardé” au hasard, pendant de très courtes fractions de seconde.

La graine est broyée lentement.

Après avoir pressé la graine le plus doucement possible, ouvrez le couvercle et vérifiez le résultat.

expérience A: résultats. Degrés de réussite. Causes de résultat négatif.

expérience A: considérations. Qualité et conditions des graines. Interprétation. En imitation du cycle cumulatif dissipatif.

suite

==================================================

Observations and expériences.

1.2.1 Introduction.
1.2.2 Trois observations.
1.2.3 Une force due au mouvement (expérience A).
1.2.4 La phase dissipative (expérience C).
1.2.5 Améliorer le pouvoir germinatif (expérience E).
1.2.6 Exemples d'expériences E.