2.2.0 - Comment cette recherche sur les marées a commencé.

Lorsqu'un domaine de connaissance, pris pour acquis - que les marées sont dues à l'attraction - se révèle être terra incognita.

Notre esprit trouve difficile d’accepter quelque chose qui lui est nouveau. L’homme ne perçoit que ce qui est en accord avec ce qui est déjà dans le contenu de sa pensée.


Craindre l’erreur et craindre la vérité sont une seule et même chose.
Celui qui craint de se tromper est impuissant à découvrir.
Alexandre Grothendieck

(première édition 2019-02-16; mis à jour 2021-09-03).

=========================================================

© avis de droit d'auteur ||| english ||| italiano

prologue > index marées > 2.2 Une étude sur les marées à ses débuts.

> 2.2.0 - Titre, sous-titre et avertissement.
2.2.1 - Introduction à une étude à ses débuts.
2.2.2 - Structure des problèmes à résoudre.
2.2.3 - Une force non considérée.
2.2.4 - L’attention est portée sur l’eau.
2.2.5 - Chasse aux événements discontinus.
2.2.6 - Les figures d’eau.
2.2.7 - Problèmes de perception.
2.2.8 - Perspectives.

Si sur un appareil mobile, réglez l’affichage horizontalement.

Pour un meilleur confort de lecture, conformez la colonne du texte sur la ligne ci-dessous.

=========================================================

Contenu.

Cet itinéraire trace le début difficile de la recherche sur l'eau, pour comprendre, à partir de son comportement, si elle aussi est sujette à des processus cumulatifs dissipatifs, induits par son mouvement par rapport à la Lune (et au Soleil).

Dans l'itinéraire 2.2, on narre la phase d'incertitude, au commencement de cette recherche, allant du 19 mars 2005 au 24 mars 2007. À cette dernière date, j'ai compris que les marées pouvaient être dues à la variation de la densité de l'eau.

Cela était clair pour moi quand j’ai été témoin d’événements discontinus dans l’eau, la signature préférée de la “force d”, déjà vus en action dans les graines.

Mon chemin pour y arriver a été long et difficile. Ce sera pareil pour le lecteur de l’itinéraire 2.2.

Au lecteur, pas assez patient, je recommande de passer à l'itinéraire 2.3, consacré à la collecte de preuves.

=========================================================

Avertissement.

Ce rapport sur l'avancement de mes recherches est présenté comme s'il avait été écrit par une personne autre que moi, qui me dit la nature de ce que j'ai fait, ce que je m'apprête à faire, et la probabilité que d'autres acceptent les résultats.

Ce dispositif rhétorique se justifie comme une tentative sincère d'analyser, aussi objectivement que possible, de l'extérieur et d'en haut, le développement par étapes de mes recherches, une sorte de biographie en bref d'une découverte, résumant dans une certaine mesure aussi les positions de mes proches, dans l'évaluation de mon travail.

suite