2.2.7 - Problèmes de perception.

Lorsque tu as réussi à être présent à plusieurs événements discontinus dans l’eau, tu ne les as pas remarqué, car notre esprit n’est pas fait pour percevoir l’inhabituel.

=========================================================

© avis de droit d'auteur ||| english ||| italiano

prologue > index marées > 2.2 Une étude sur les marées à ses débuts.

2.2.0 - Titre, sous-titre et avertissement.
2.2.1 - Introduction à une étude à ses débuts.
2.2.2 - Structure des problèmes à résoudre.
2.2.3 - Une force non considérée.
2.2.4 - L’attention est portée sur l’eau.
2.2.5 - Chasse aux événements discontinus.
2.2.6 - Les figures d’eau.
>2.2.7 - Problèmes de perception.
2.2.8 - Perspectives.

=========================================================

Dans l'hypothèse que même l'eau utilisait la “force d” pour effectuer des processus cumulatifs dissipatifs, tu a pensé d'avoir déjà compris à quelles conditions la génération de la marée pouvait être amplifiée.

Tu supposais que le secret serait révélé grâce à un événement de discontinuité dans l'eau, comme cela s'est produit avec les acides gras des graines de tournesol, qui dans leur cas sont devenus tendres ou fluides en un instant.

Tu es allé à de nombreux rendez-vous potentiels, au cours desquels tu attendais cet événement. Mais lorsque tu as réussi à être présent à plusieurs de ces événements, tu ne les as pas remarqués.

L'esprit ne perçoit pas l'inhabituel.

Il t’a fallu un certain temps pour comprendre que ton esprit ne ressentait pas exactement ce qui allait se passer.

Tu t’es rendu compte, lorsque, sur le moniteur de la caméra, tu as vu qu'elle était sur le point d'enregistrer quelque chose de très différent, par rapport à ce que tu voyais directement, en même temps.

À ce moment-là, tu as compris comment nous, les humains, ne pouvons pas percevoir l'inhabituel, ce qui est en contraste avec notre expérience précédente.

Tu as également compris une des raisons à cause desquelles l'origine des marées a été cachée pendant si longtemps.

Les premières idées occupent l'espace.

Tu t’es retrouvé aux prises de ce que disait Jean Fourestié, que l’homme voit ce qu'il attend de voir. Il ne perçoit que ce qui est en accord avec ce qui est déjà dans le contenu de sa pensée.

Les idées qui viennent en premier occupent l'espace et bloquent le cerveau à leur avantage, interdisant l'accès à celles qui ne sont pas arrivées à temps. Parmi elles, les idées sont intolérantes.

Matériel pour une théorie sur la perception.

Il semble que certaines figures d'eau soient exclues de notre vision. Nous ne les percevons tout simplement pas telles qu'elles sont, car notre esprit est incapable de les expliquer.

Lusenzo est au centre d'une ville de quarante-neuf mille habitants. Le lieu où les enregistrements ont eu lieu est fréquenté, étant un jardin public. À ta connaissance, personne ne remarque le phénomène. Ou, personne n'y accorde d'importance.

Lorsqu'il n'y a ni vent ni passage de bateaux, notre esprit est réticent à accepter de voir des vagues spontanées, c'est-à-dire celles qui se développent sans cause apparente.

Il est vrai - comme on dit - que tout ce que chacun voit est toujours sa propre interprétation, aussi probable que possible, élaborée en cohérence avec la base de sa propre expérience et de son mode de pensée.

Des figures d'eau vues hors contexte.

L'esprit te trompe lorsque tu vois ce type de figures d'eau dans son contexte. Hors contexte, une fois que tu as tout enregistré sur les photos et les vidéos, tu as quelques possibilités pour te rapprocher de ce qui s’est passé.

Quant aux différentes figures d'eau, chaque personne a des problèmes de perception différents, quand elle les voit directement, mais aussi quand elle les voit dans une vidéo.

Lorsque tu t’habitues aux figures d'eau, les problèmes de perception devraient avoir tendance à diminuer à mesure qu'elles deviennent une partie de ton expérience. Cette capacité d'acquisition varie d'une personne à l'autre.

Bien sûr, les vidéos que tu as mises sur Internet ne représentent pas ce qu’un homme peut voir, à l'œil nu, s’il se rend à Lusenzo; mais seulement ce qu'il peut voir à travers l'écran de son appareil photo, ou mieux plus tard, lorsque, dans la tranquillité de son domicile, il regarde, calmement et avec la plus grande attention, ce qu'il avait enregistré auparavant. Ce qu’il pourra voir dépendra de son expérience, entièrement personnelle.

***

Les problèmes de perception que tu as eu avec les figures d'eau, tu les as traitées depuis la page www.tournesol.net/fr-p/FrP1.htm.

Jusqu'à présent, tu as déjà identifié sept différences entre les vagues d'eau ordinaires et les vagues d'eau à densité variable (voir page 2.3.8).

suite