=========================================================

2.2.2 - Structure des problèmes à résoudre.

Au début, la formule à appliquer dans le cas des marées, ainsi que trois autres incohérences dans la théorie actuelle, t’avait indiqué clairement et fermement que la cause des marées, absolument, ne pouvait pas être la gravité.

À ce stade, c'est comme si tu avais entre tes mains, sans le savoir, une boîte, avec une autre boîte à l'intérieur, chacune avec sa propre serrure et son secret.

La première boîte, tu l’as ouverte quand tu as compris comment débusquer la raison du phénomène, faible et caché. C'était de l'enregistrer lorsqu’il est amplifié.

Tu as pu utiliser la clé grâce à la conformation de la lagune de Lusenzo, et grâce au calendrier que tu avais déjà préparé pour les graines.

Dans ce calendrier, tu avais indiqué les points où la vitesse angulaire de la récupération du retard de la Lune, par rapport à la rotation de la Terre, ne varie pas.

À ces points, tu avais l'intention de tester, si l'eau utilise également un cycle cumulatif dissipatif en coïncidance avec des valeurs spécifiques de vitesse angulaire critique de la Lune, valables pour l'eau, pas encore trouvées.

À de telles occasions, les processus supposés auraient eu lieu pendant de longs épisodes d'interaction, et donc les effets auraient été amplifiés et révélés, comme cela s'est vraiment produit par la suite.

Le contenu de la deuxième boîte concerne le fait que chaque esprit ne peut pas interpréter le phénomène, dans la mesure où cela n'est pas conforme à son expérience ordinaire.

Par défaut, l'esprit se contente d'interpréter le phénomène d'une manière ou d'une autre, aussi plausible que possible, et passe à autre chose.

La clé pour rendre le phénomène manifeste à ton esprit, tu l'as reçue lorsque tu as pu voir deux scènes différentes, en même temps, l'une directement avec tous tes sens, et l'autre sur le moniteur de la caméra, pendant l'enregistrement.

Quand on regarde un film, on est dans un contexte limité de causes et effets, et, en plus, on est plus enclins à accepter quelque chose de peu plausible.

suite

=========================================================

Itinéraire 2.2 - Une étude sur les marées à ses débuts.

2.2.0 - Titre, sous-titre et avertissement.
2.2.1 - Introduction à une étude à ses débuts.
2.2.2 - Structure des problèmes à résoudre.
2.2.3 - Une force non considérée.
2.2.4 - L’attention est portée sur l’eau.
2.2.5 - Chasse aux événements discontinus.
2.2.6 - Les figures d’eau.
2.2.7 - Problèmes de perception.
2.2.8 - Perspectives.

=========================================================