Itinéraire 2.4, page 4.

===================================================

Sur les eaux des océans, l'attraction de la Lune est environ un neuf millionième de celle exercée par la Terre.


Le rapport des forces.

[P3] Veuillez considérer le rapport entre l'attraction exercée par la Terre sur l'eau de ses océans, et celle de la Lune sur la même eau.

La Terre attire l'eau de ses océans neuf millions de fois plus que ne le fait la Lune.

[P2] En effet, le rapport est de 1 : 1,14 x 10-7.
[[in "ocean" Encyclopædia Britannica Online.
<http://www.eb.co.uk:195/bol/topic?eu=115014&sctn=6>
[Accessed September 1 1999]].

[P3] Une question se pose: comment se fait-il qu'une telle petite valeur de l'attraction de la Lune, puisse avoir un effet tellement important?

[P1] La composante verticale serait tout à fait insuffisante à soulever l'eau des océans. Toutefois ...

Composante horizontale.

[P1] ... tandis que la composante verticale est négligeable, celle horizontale a le rôle efficace d'attirer les eaux des mers et des océans vers l'ouest.

Dès que la composante horizontale n'est pas opposée par la gravité de la Terre [sic], les deux ondes de marée se déplacent vers l'ouest, d'un méridien au suivant.

[P3] Au vrai, grâce aux satellites, maintenant on sait qu'il y a une onde de marée par chaque bassin; chacune d'elles ne se déplace pas vers l'ouest, d'un méridien au suivant, mais de manière grosso modo circulaire, à l'intérieur de son propre bassin (voir page 4.6).

suite

===================================================

Les pages de l'itinéraire 2.4.

2.4.1 Confrontation sur les marées - introduction.
2.4.2 Deux représentations des marées.
2.4.3 La formule physique valable pour les marées.
2.4.4 Le rapport des forces.
2.4.5 Nombre des ondes de marée.
2.4.6 Unité d'espace d'une onde de marée.
2.4.7 Quand Terre, Lune et Soleil sont alignés.
2.4.8 La cadence des marées.