2.4.5 - Nombre des ondes de maree.

Dans la théorie courante, les marées sont représentées en accord avec la cause supposée, sans tenir compte du comment elles se développent dans la réalité.

===========================================================

© avis de droit d'auteur ||| english ||| italiano

prologue > index marées - 2.4 Confrontation sur les marées.

2.4.1 Confrontation sur les marées - introduction.
2.4.2 Deux représentations des marées.
2.4.3 La formule physique valable pour les marées.
2.4.4 Le rapport des forces.
>
2.4.5 Nombre des ondes de marée.
2.4.6 Unité d'espace d'une onde de marée.
2.4.7
Quand Terre, Lune et Soleil sont alignés.
2.4.8
La cadence des marées.

Code propositions: [P0] neutres; [P1] théorie courante; [P2] ont favorisé l'approche inductif; [P3] de l'approche inductif.

===========================================================

Nombre des ondes de marée: deux.

[P1] Il y a deux ondes de marée qui se déplacent vers l'ouest, d'un méridien au suivant.

La Lune attire les eaux de surface des océans vers l'ouest, en particulier vers deux régions, formant deux protubérances mouvantes, ...

Point sublunaire, point opposé.

[P1] ... deux ondes de marée qui ont tendance à demeurer, à peu près, dans la même relation par rapport à la Lune; la première sur le point sublunaire, la deuxième sur le méridien opposé.

Fig. nr. 1

Une image conséquence d'une supposition.

[P3] Dans la description classique des marées, l'espace et le temps, dans lesquels la cause (attraction) agit, sont les mêmes dans lesquels l'effet (onde de marée) se manifeste.

En fait, si la cause était l'attraction, l'effet (la formation de l'onde de marée) serait visible presque immédiatement après.

L'image de deux ondes de marée qui se déplacent vers l'ouest, d'un méridien au suivant, est la conséquence logique si vous supposez que la cause est la gravité.

Ce que les satellites nous font voir.

[P3] Ici on peut revoir la vidéo de la NASA, avec un texte d'explication différent, concernant le nombre et la direction des ondes de marée.

Action et manifestation de l'effet.

[P3] Les ondes de marée ne sont pas dues à l’attraction, mais à la variation de densité de l’eau, sous l’effet des processus cumulatifs dissipatifs.

Tout d’abord, nous pouvons le comprendre à partir du fait que nous ne pouvons pas appliquer la formule normale de l’attraction, pour comprendre la différence entre l’effet de la Lune et celui du Soleil.

Nous pouvons le comprendre aussi si nous considérons la façon dont les vagues de marée se déplacent, dans des bassins de marée, plus ou moins grands.

Comme la Terre tourne sur elle-même, les molécules d’eau varient leur densité dans différents endroits, à l’intérieur des différents bassins, sous l’effet de processus cumulatifs dissipatifs, dus au mouvement par rapport à la Lune et au Soleil.

Plus la profondeur de l’eau est grande, plus les molécules impliquées dans les processus sont nombreuses, plus la pression de molécule à molécule, plus la vitesse de l’onde de marée dans un bassin est rapide, plus ce bassin est grand, comme on le verra mieux sur l’itinéraire 6.

suite