Itinéraire 2.6, page 4.

===================================================

La variation du niveau de l'eau, lorsque la marée est générée, est en relation avec la profondeur locale; non plus lorsque l'onde de marée arrive sur la côte.


Variation du niveau de l'eau - marnage.

Au moment où la génération de la marée a lieu, par diminution de densité, l'augmentation du niveau de l'eau, dans le lieu considéré, est proportionnelle à la profondeur, toutes variables égales par ailleurs.

Toutefois c'est près des côtes, où la profondeur est réduite, que le phénomène marée, en tant que variation du niveau de l'eau, est plus évident.

Presque partout, il y a une relation à peu près inverse entre la quantité d'eau qui est dans l'endroit considéré, et la variation du niveau de l'eau, à cause de la marée.

Il s'agit d'une contradiction apparente.

Pour résoudre cette contradiction, il faut distinguer, près de la côte, entre deux phases:

(1) l'augmentation du niveau de l'eau, dans la phase de génération de la marée (diminution de densité de l'eau),

et (2) l'augmentation du niveau de l'eau, heures après, due à l'onde de marée, effet de la diminution de densité au large, où l'eau est profonde.

En phase de génération de la marée.

Près de la côte, où le fond peut être de quelques mètres, dans la phase de génération de la marée, c'est-a-dire quand la densité de l'eau diminue, il n'y a pas une appréciable augmentation du niveau de l'eau.

Cette phase peut se manifester comme “figures d'eau”, si les réactions de configuration sont nombreuses et concentrées dans le temps et dans l'espace. Cela peut arriver lorsque les valeurs de vitesse angulaire de la “force d” varient doucement, et la quantité des échanges de chaleur pour la cohérence est élevée (voir itinéraire 2.3).

Par contre, où la profondeur est de plusieurs milliers de mètres, toujours pendant la phase de génération, le niveau de l'eau pourrait augmenter de plus de 50 cm.

===================================================

Valeurs de marnage au large (en anglais).

In deep water the tidal range rarely exceeds 0.5 m. (Source M. Tomczak 1996).

Tidal Range - The difference in height between consecutive high and low tides occurring at a given place is known as the range. In the open ocean, the actual height of the tidal wave crest is relatively small (usually 1 m or less) and uniform. It is only when the tidal crests and troughs move into shallow water, against land masses, and into confining channels that large tidal ranges and noticeable variations in range are apparent (Source NOAA).

===================================================

Fronts de poussée.

Au moment de la diminution de densité, l'eau engendrerait des fronts de poussée, transmis vers toutes les directions.

Lorsque les fronts de poussée se rapprochent de la côte, à mesure que la profondeur de l'eau diminue, ils concentrent leur force dans des espaces de plus en plus petit. Cela produit l'amplification de l'onde di marée.

Arrivée de l'onde de marée sur la côte.

Enfin, cette onde amplifiée atteint la côte, où lors de la génération de la marée, l'élévation du niveau de l'eau avait été négligeable, car proportionnée à la profondeur locale de l'eau.

Ainsi, sur la côte, l'augmentation du niveau de l'eau n'a pas lieu en phase de génération de la marée, mais, en retard de plusieurs heures, à l'arrivée de l'onde de marée, originée au large, où l'eau est profonde.

Baies en forme d'entonnoir.

Les marées les plus importantes se développent dans les baies en forme d'entonnoir, où l'onde de marée se contrainte en un espace qui se réduit, aussi bien dans le sens de la hauteur, que dans celui de la largeur.

===================================================

Sommaire de l'itinéraire 2.6.

6.1 Le mécanisme des marées - intro.
6.2 Les bassins de marée.
6.3 La génération de la marée.
6.4 Variation du niveau de l'eau.
6.5 Proprietés des ondes de marée.