Itinéraire 2.7, page 3.

===================================================

Près d'un jour de quadrature.

Quand on est près d'un jour de quadrature, il n'y a presque pas synchronie entre les fronts de poussée dus à la Lune, et ceux dus au Soleil.

Les effets des composants dus à la Lune sur les ondes de marée ne s'additionnent pas, ou presque, aux effets de ceux dus au Soleil.

Ainsi, depuis, les composants d'onde de marée dus à la Lune arriveront sur la côte hors de phase avec ceux dus au Soleil.


Effets sur le profil des ondes de marée.

Près d'un jour de quadrature, le marnage - la différence de hauteur entre pleine mer et basse mer - sera faible.

Légende des graphiques des ondes de marée.

À propos des numéros assignés aux ondes de marée.

Au contraire, si les composantes de Lune et Soleil sont concentrées en peu de temps (nouvelle lune, pleine lune), le marnage sera important. Surtout si les déclinaisons de Lune et Soleil sont à zéro, comme ci-dessous.

Si les déclinaisons de Lune et Soleil sont élevées, durant un jour, un des deux intervalles, entre ondes de marée successives, est prolongé, aux dépens de l'autre.

Jusqu'à une fusion de deux ondes de marée, en modifiant, à l'apparence, un bassin à cadence bidiurne, en un bassin à cadence diurne (voir fusion de deux ondes de marée).

===================================================

Sommaire de l'itinéraire 2.7.

2.7.1 Intervalles presque égaux dans une série d'ondes.
2.7.2 Situations antithétiques, mêmes effets.
2.7.3 Près d'un jour de quadrature.
2.7.4 Le rôle du Soleil.

suite ||| index-2 ||| © avis de droit d'auteur